Predict your next investment

See what CB Insights has to offer

About Hublo

Our product helps non-technical people (marketing teams mostly) become autonomous on their data collection.Marketing teams are the only ones needing web-analytics data. Technical teams are supposedly here to help them during the setup, but lets face it: they hate doing tracking tasks and inline Javascript. Those are never a priority and marketers are often frustrated and left with no data at all, while coders have to dedicate time to implement it instead of building the product.Hublo solves that. Think Mailchimp or Squarespace, but for web-analytics.

Hublo Headquarter Location

Latest Hublo News

Whoog et MedGo deviennent Hublo : les coulisses d'une fusion en plein Covid

Sep 18, 2020

Un intérêt business, bien entendu. « Avec Whoog, référencée auprès de deux centrales d'achats hospitalières, qui a depuis toujours de forts liens avec les hôpitaux publics et, de l'autre côté, MedGo plus orientée vers les établissements privés et internationaux, nous avons une réelle complémentarité sur la partie ʺmarchésʺ », analyse Antoine Loron, cofondateur de MedGo et nouveau président de Hublo. Mais aussi un intérêt pour les clients des deux plateformes. « La solution technique développée chacun de notre côté avait ses propres forces et faiblesses, et il s'était instauré entre nous une sorte de rattrapage concurrentiel pas suffisamment réfléchi, commente Antoine Loron. Dès que l'un d'entre nous sortait une nouvelle fonctionnalité, l'autre essayait de rattraper son retard sans forcément prendre la hauteur nécessaire pour proposer une véritable solution à valeur ajoutée. Fusionner nous a permis de sortir de ce jeu contre-productif. » Selon Guerric Faure, la nouvelle plateforme devra « réunir le meilleur des deux mondes et permettre de créer la plus grande communauté de personnel soignant avec environ 200.000 salariés qui utilisent Hublo au quotidien ». Clôture pendant le confinement Si le projet de fusionner est né avant la crise sanitaire, c'est quand elle a atteint son pic qu'il s'est concrétisé. « Commencée fin 2019, la fusion s'est terminée le 1er mai, en plein confinement. Toute la dernière partie s'est donc déroulée à distance. Nous n'avons même pas pu nous rencontrer pour la sceller ! » détaille Antoine Loron. La phase finale de négociation tout comme la partie juridique - toujours très intense lors d'une fusion - se sont déroulées à distance, alors même que les deux start-up assuraient le service côté professionnels de santé pour gérer l'épidémie. « Nous commencions très tôt et nous finissions très tard », se souvient le président de Hublo. Lire aussi : Pour faciliter la prise de décisions, les deux start-up ont mis en place les organes décisionnels classiques, comme un comité stratégique d'experts qui a permis d'accélérer le rapprochement. Et puis, les nouveaux partenaires l'assurent : aucun point en particulier n'a entraîné de longues négociations ni d'achoppement particulier. « De petites choses ont parfois pu bloquer, car l'attachement émotionnel des fondateurs pour leur start-up est fort. Mais nous avons fait des concessions pour avancer dans le bon sens. Dès le début, nous avons été accompagnés par nos investisseurs avec qui nous avons d'excellentes relations et qui ont l'expérience de ce genre de discussion entre start-up », raconte Antoine Loron. Réorganisation de la direction Les deux entrepreneurs ont finalement décidé de garder la solution technique de MedGo. « Nous sommes cinq fondateurs. Avant de fusionner, nous devions nous mettre d'accord sur qui allait faire quoi. Heureusement, cette répartition s'est faite naturellement en fonction des aspirations de chacun », résume Antoine Loron, qui a pris la présidence. Les deux autres cofondateurs de MedGo, Adrien Beata et Christopher Rydahl, ont quant à eux repris respectivement la partie gestion des opérations et la direction technique. Côté Whoog, Guerric Faure est chargé de la stratégie, de l'internationalisation et de la relation avec les investisseurs et Michaël Rabaron du business process engineering. Lire aussi : Le nouveau siège social est à Paris, mais Hublo conserve les deux sites historiques. « Le fait que nous ayons un site à Paris et l'autre à Sophia Antipolis est en réalité un plus que nous souhaitons conserver, commente Guerric Faure. Certains salariés parisiens ont même déjà émis le souhait de déménager dans le Sud et inversement. Et puis, comme nous l'avons expérimenté pendant le confinement, le travail à distance fonctionne très bien, tout comme la collaboration entre les deux équipes. » La fusion de Whoog et MedGo n'a par ailleurs entraîné aucune suppression de postes. Les deux équipes font progressivement connaissance, encouragées par la direction. « Dès que nous en avons eu l'autorisation au sortir du confinement, nous avons organisé un séminaire, détaille Guerric Faure. La soixantaine de salariés a ainsi pu se rencontrer et tout s'est très bien passé, notamment parce que tous ont vu que les fondateurs s'entendaient bien et que nous avions des valeurs communes. » Sur le même sujet

Predict your next investment

The CB Insights tech market intelligence platform analyzes millions of data points on venture capital, startups, patents , partnerships and news mentions to help you see tomorrow's opportunities, today.

CB Insights uses Cookies

CBI websites generally use certain cookies to enable better interactions with our sites and services. Use of these cookies, which may be stored on your device, permits us to improve and customize your experience. You can read more about your cookie choices at our privacy policy here. By continuing to use this site you are consenting to these choices.