Predict your next investment

MEDIA (TRADITIONAL)
clear-media.net

See what CB Insights has to offer

Founded Year

2001

Stage

Corporate Minority - P2P | IPO

Market Cap

3.85B

About Clear Media

Clear Media Limited is an outdoor media company in China. The company mainly installing bus shelters networks in several cities and reaches most affluent consumers.

Clear Media Headquarter Location

Room 1202, 12th Fl, The Lee Ga 33 Hysan Avenue Causeway Bay

Hong Kong,

Hong Kong

Latest Clear Media News

Asie : Ninja Van, NHOA, Clear Media, Fittingbox, SMCP...

Sep 29, 2021

. En accès libre : plus de 50 pages d'enquêtes, bilans et expertises exclusifs. (Avril 2021) CANVIEW Partager © Ninja Van Logistique : DPDGroup / Ninja Van (France / Singapour) Fort d'un chiffre d'affaires de 11 Md€, DPDgroup (GeoPost), la branche internationale de colis express du Groupe La Poste, est montée à 40 % au capital du livreur de colis singapourien Ninja Van, présent en Asie du Sud-Est. L’opération s’est réalisée via une levée du cinquième tour de table de 578 M$ (495 M€) avec la participation de cinq investisseurs : Alibaba Group, géant chinois d’e-commerce et propriétaire de Lazada, plateforme d’e-commerce présent sur l’ensemble du marché asiatique du Sud-Est; B Capital Group (contrôlé par Eduardo Saverin, cofondateur de Facebook), Monk’s Hill Ventures, Zamrud Sovereign Wealth Fund, fonds souverain du Brunei, ou encore le français GeoPost (DPDgroup). Fondé en 2014 par Lai Chang Wen, l'opérateur logistique du dernier kilomètre, axé sur la technologie (borne en libre-service et développement de points de collecte) a démarré son activité à Singapour et a étendu aujourd’hui son réseau pour couvrir six pays en Asie du Sud-Est (Singapour, Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande et Vietnam). Pour mémoire, DPDgroup s’était invité au capital dès son troisième tour de table avec un ticket de 87 M$ (71 M€) en janvier 2018 ( lire aussi notre chronique précédente ). Au cours des 3 dernières années et avec le soutien de DPDgroup, Ninja Van est passé de moins de 30 millions de colis (2018) à près de 500 millions de colis (2021). Il a enregistré ainsi un montant total de levées de 974,5 M$ depuis sa naissance selon le Crunchbase. En Asie du Sud-Est, le marché de la livraison de colis a connu une croissance très rapide au cours des quatre dernières années, la région a été l'une des plus dynamiques en termes de e-commerce en 2020 avec une croissance de 36 % selon e-Marketer. Cependant, l’e-commerce totalisant uniquement 4,3 % du total des ventes dans la région, représentant toujours un réel potentiel de croissance pour Ninja Van. D’après l’estimation de Google, Temasek, et de Bain & Company, les secteurs de l'internet continuent de connaître une forte croissance, atteignant 100 M$ en 2020, pour dépasser les 300 Md$ d'ici 2025. L’e-commerce de l'Asie du Sud-Est représente aujourd’hui un marché de 62 Md$ et devrait atteindre 172 Md$ d'ici 2025. Énergie & Automobile : Engie EPS / TCC (France / Taïwan) © Engie EPS Après l’acquisition de 60,48 % du capital auprès du géant coté français Engie ( lire aussi notre chronique précédente ), le groupe taïwanais Taiwan Cement Corporation (TCC) poursuit une OPA simplifiée sur les actions de NHOA (ex Engie EPS) ouverte le 9 septembre et clôturée fin le 22 septembre dernier. Conseillée par Société Générale CIB, l’opération, par l'intermédiaire de sa filiale détenue à 100 %, Taiwan Cement Europe Holdings, s’est établie sur une valeur d’entreprise de 240 M€, soit 17,1 euros par titre, la même lors de son acquisition des parts d’Engie. Le groupe taïwanais a acquis sur le marché 596 098 actions, et a augmenté ainsi sa quote-part du capital et des droits de vote de 60,48 % à 65,15 %. Le flottant reste à 34,85 %. Une Assemblée Générale Extraordinaire est convoquée pour le 2 novembre prochain afin d'approuver une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant de 140 M€ maximum. Communication & Publicité : Clear Media / Aimia / JCDecaux, AntFin, JIC (Chine / Canada / France, Chine) © Clear Channel JCDecaux, géant coté de la publicité sur mobilier urbain aux 2,3 Md€ de revenus, a finalisé l'opération du retrait de la cote hongkongaise de Clear Media Limited le 27 septembre dernier. Basé à Hong-Kong et en difficulté ces dernières années, Clear Media, l’un des plus importants opérateurs chinois de panneaux d’affichages, intervient dans l'exploitation de 61 000 faces publicitaires dans 24 villes au 30 juin 2021. Il est désormais détenu à 89 % par le consortium incluant JCDecaux et environ 11 % par le canadien Aimia coté à Toronto. Pour mémoire, en mars 2020, JCDecaux avait intégré à hauteur de 23 % un consortium d'investisseurs asiatiques pour lancer une OPA sur le chinois Clear Media, le valorisant 3 857 M$ hongkongais soit environ 455 M€ et représentant une prime de 39 %. Le consortium est composé de Zijing Han, P-dg de la structure à 40 %, Ant Financial, la fintech, filiale d'Alibaba, à 30 %, JCDecaux Innovate, la filiale asiatique à 23 % et China Wealth Growth Fund III, un fonds géré par JT China Wealth Management Limited (filiale de JIC Capital Management) à 7 %. Presque concomitamment, le fonds canadien coté Aimia avait déboursé environ 75 millions de dollars canadiens (environ 50 M€) pour racheter des titres sur le marché, soit 10 % du capital de Clear Media ( lire aussi notre chronique précédente ). Internet : Fittingbox / Jins (France / Japon) © Fittingbox Fittingbox, éditeur de solutions d'essayage virtuel de lunettes aux 8,6 M€ de revenus, soutenu par l’allemand Fielmann, se lie au japonais coté, Jins. Kreaxi et LBO France Venture sortent du capital ( lire aussi l'article : Fittingbox s'essaie avec un japonais coté ). Au début de l’année, le mandat a été confié à une firme new-yorkaise, CapM Advisors. Basée à Labège, la société proposant des solutions d'essayage virtuel de lunettes aux opticiens pour leurs clients, a reçu plusieurs offres de prétendants internationaux. Son client japonais depuis l’an dernier, Jins, opticien présent dans l’Archipel, en Chine, à Hong Kong, à Taïwan, aux Philippines et aux États-Unis, l’a remporté. L’opération a été signée en juin dernier et finalisée le mois suivant. Fondée en 2006 par Benjamin Hakoun et Ariel Choukroun, la société revendique l’invention du tout premier miroir numérique pour essayer des lunettes en ligne ou via smartphone en temps réel, grâce à un système de réalité augmentée. Elle a réussi à attirer des VCs dès sa naissance pour réaliser plusieurs tours de table, notamment auprès de Kreaxi (anciennement Banexi) et LBO France Venture, via son véhicule SISA. Ces derniers l’ont accompagnée respectivement depuis 2009 et 2014. Le périmètre de ses activités s’est répandu au-delà de l’essayage des lunettes, à savoir dans la base de données de lunettes en 3D et en photos, qui incluent plus des 100 000 modèles. Pour mémoire, en novembre 2018, Fielmann, opticien allemand, s’était invité au capital, via son fonds corporate Fielmann Ventures, en tant qu'actionnaire minoritaire. En employant 80 salariés en France, aux États-Unis et en Espagne, Fittingbox, disposant aujourd'hui de 14 brevets internationaux, compte plus de 4 000 clients dans toute la chaîne de l’industrie de l’optique allant des fabricants de verres et montures, groupements de magasins d’optique, aux e-commerçants et marques de luxe. Son carnet de clients comprend de grands groupes internationaux et du luxe comme Dior, Maui Jim et Transitions etc. Mode : SMCP (France / Chine) ©    SMCP Coté sur Euronext Paris, SMCP, groupe à la tête de quatre marques de luxe accessible (Sandro, Maje, Claudie Pierlot, De Fursac), pourrait bientôt changer son actionnariat. Il a vu son cours quasiment doubler par rapport à celui de l’an dernier pour atteindre plus de 7 € pour une capitalisation boursière de plus de 540 M€, soit seulement une tiers lors de son IPO il y a quatre ans. European TopSoho, filiale luxembourgeoise du groupe chinois Ruyi, actionnaire de 53 % du capital des marques françaises, avait jusqu'au 21 septembre pour rembourser une dette obligataire de 250 M€, émise en septembre 2018 auprès d’un groupe des créanciers (dont BlackRock, Carlyle, Anchorage, Boussard & Gavaudan) réunis dans un trust nommé Glas. European TopSoho bénéficie d'un délai de grâce de neuf jours, soit au 30 septembre. Si ces obligations sont converties, elles représenteront au moins 37 % du capital de SMCP, le groupe chinois Ruyi perdra ainsi son contrôle sur SMCP. L’alerte de situation financière dégradée de Ruyi a été déjà diffusée sur le marché. Les agences de notations comme Standard & Poor’s et Moody's l'avaient ajouté dans la liste de surveillance du crédit négatif depuis 2019 ( lire aussi notre chronique précédente ). Shandong Ruyi manque de liquidités après une série d’opérations audacieuse de croissance externe. Quant à SMCP, le groupe s'est introduit sur Euronext en octobre 2017, à 22 € par action, pour une capitalisation boursière d'environ 1,7 Md€. Deux ans plus tard, il a ajouté la marque parisienne de prêt-à-porter masculin De Fursac dans son portefeuille. Impacté par la crise sanitaire, le groupe a enfin vu son bilan dans le vert au premier semestre pour un bénéfice de 0,6 M€. Loin d'avoir retrouvé son niveau d'activité d'avant Covid-19, il a enregistré un chiffre d'affaires de 453,3 M€ au premier semestre 2021, en hausse de 21,6 % par rapport à 2020, mais bien en dessous de plus de 540 M€ au S1 2019. En Chine continentale, l'une de ses priorités de marchés, les ventes ont progressé de 24 % par rapport à celles de 2019. Mobilité électrique : TotalEnergies / Three Gorges (France / Chine) Le groupe d'énergies coté TotalEnergies a signé avec le groupe China Three Gorges un accord de création d'une coentreprise pour la mobilité électrique en Chine. Cette nouvelle entité, détenue à parts égales, développera des infrastructures et services de recharge rapide pour véhicules électriques dans la province du Hubei, avec l'objectif d'installer et d'opérer plus de 11 000 points de recharge haute puissance d'ici à 2025. Infrastructure : Total Eren (France / Ouzbékistan) Total Eren a réuni un financement d’environ 87,4 M€ apporté par un pool de banques pour la construction et la mise en service de la centrale solaire Tutly d’une capacité de 100 MWac (équivalent à 131,3 MWp) située dans la province de Samarcande en Ouzbékistan. L’opération a été signé en mai dernier et le closing a été intervenu en août. La Banque Européenne d’Investissement (BEI) a financé le projet via un prêt de 43,7 M€, tandis que la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement (AFD), ont respectivement alloué des prêts d’environ 21,8 M€ chacun. Situé à une centaine de kilomètres à l’Est de la ville de Samarcande, le parc solaire de Tutly, entièrement développé par Total Eren, produira 270 GWh par an, pour répondre suffisamment aux besoins d’environ 140 000 personnes du pays. ll s’agit de l’un des premiers financements de projets solaires dans le pays avec un modèle de contrat d’achat d’électricité (Power Purchase Agreement) à long terme, et qui servira de référence pour une série de nouveaux projets solaires dont les appels d’offres sont en cours. Logiciel & Supply chain : Qima / Kavidai.ai (Chine / Royaume-Uni) Basé à Hong Kong, Qima (anciennement AsiaInspection), spécialiste de contrôle qualité, investit dans Kavida.ai, plateforme londonienne de gestion des risques exogènes dans la supply chain. L’opération se réalise dans un cadre d’un tour d’amorçage avec un ticket de 0,3 M£ (0,35 M€). Fondée en 2020, la cible développe une plateforme d’analyse des risques exogènes qui pèsent sur les chaînes d’approvisionnement comme les risques pays, transports, météo, mouvements sociaux. La plateforme, qui s’appuie sur une intelligence artificielle, capturant les données de risques à partir de sources multiples telles que les réseaux sociaux, fournisseurs de données, les media, puis les applique sur un jumeau numérique de la supply chain de l'entreprise. Cette solution permet surtout de simuler l’impact potentiel de risques, facilitant de prendre des décisions proactives pour minimiser les disruptions d’approvisionnements. Bonne semaine ! Écrivez nous à chao.zhang@cfnews.net

Predict your next investment

The CB Insights tech market intelligence platform analyzes millions of data points on venture capital, startups, patents , partnerships and news mentions to help you see tomorrow's opportunities, today.

Clear Media Web Traffic

Rank
Page Views per User (PVPU)
Page Views per Million (PVPM)
Reach per Million (RPM)
CBI Logo

Clear Media Rank

CB Insights uses Cookies

CBI websites generally use certain cookies to enable better interactions with our sites and services. Use of these cookies, which may be stored on your device, permits us to improve and customize your experience. You can read more about your cookie choices at our privacy policy here. By continuing to use this site you are consenting to these choices.